Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Installation du Conseil municipal - article du Républicain Lorrain du 31 mars 2014

Publié le par Julien Freyburger

Publié dans Dans les médias

Partager cet article

Projet municipal 2014-2020

Publié le par Julien Freyburger

Photo RéunionValMaidera

 

« Ces propositions sont le fruit de notre travail et de nos échanges. Elles vous appartiennent et elles nous engagent.
Ce contrat maizièrois sera respecté et appliqué, avec sérieux et détermination, en maintenant les taux d’imposition pendant l’ensemble du mandat 2014-2020. »

Julien Freyburger

BIEN SE DEPLACER

Diagnostic

La circulation dans notre commune est dense. Cela est dû à notre situation mais aussi aux infrastructures qui n’ont pas été suffisamment adaptées à l’augmentation de la population. Nous agirons pour éviter que Maizières ne devienne un « entonnoir » pour les véhicules. Nous favoriserons aussi les transports collectifs.

Solutions

Revoir l’intégralité du plan de circulation de la ville, à l’aide d’une étude complète prenant en compte tous les quartiers et d’une concertation de tous les riverains concernés.


Délester d’une partie de la circulation les axes principaux, en déviant l’essentiel du trafic des poids lourds en transit sur les axes principaux de la commune.


Créer une passerelle à côté du pont « Demange » pour piétons et cyclistes, qui, séparée de la circulation automobile, sécurisera les trajets.
 

Développer une navette régulière adaptée aux besoins des usagers, qui combinera des horaires réguliers et du « transport à la demande ».

Réorganiser les transports scolaires, notamment en attribuant les places vacantes aux collégiens les plus jeunes qui ne bénéficient pas du transport départemental.

Réfection et sécurisation des cheminements piétonniers du Val Maidera, qui sont en automne/hiver soit impraticables soit peu sûrs pour leurs usagers, en particulier les scolaires.

 

EMBELLIR LA VILLE

Diagnostic

La ville de Maizières attire de nouveaux habitants parce qu’elle est très bien située. Malgré la progression de la population, notre ville souffre d’un déficit d’image et de nombreux commerces ont fermé leurs portes. Le centre-ville s’essouffle, de même que les commerces situés dans les différents quartiers (sur l’axe principal, au Val Maidera et à la Falouche où il n’y en a plus).

Les voies publiques, les parcs et les aires de jeux doivent être mieux entretenus, sur l’ensemble du mandat.

Des quartiers entiers n’ont fait l’objet d’aucun investissement pour améliorer le cadre de vie (exemples : Kennedy, Plane…).

La coordination des travaux n’est pas satisfaisante : des rues entières sont ouvertes, parfois refaites sans que les réseaux soient enfouis.

Solutions

Renforcer l’attractivité du centre-ville en associant à la réflexion les riverains, les commerçants et les usagers : un tel projet doit être le résultat d’une vraie concertation, sinon il est voué à l’échec. Plutôt que placer tout le monde devant le fait accompli, nous vous associerons à la rénovation du centre.

Créer un cœur de ville, à partir d’un îlot central en lieu et place de l’ancien magasin Lidl : nous ferons construire un immeuble neuf (après destruction de l’entrepôt) dans lequel s’implanteront un vrai supermarché de centre-ville au rez-de-chaussée, une maison de santé pluridisciplinaire au deuxième étage (accessible par ascenseur) et des appartements. Des contacts, très avancés, ont déjà été pris avec une vraie enseigne commerciale et avec des médecins spécialistes. Nos interlocuteurs souhaitent pouvoir discuter avec une nouvelle municipalité, plus ouverte au dialogue.

Intégrer dans le réaménagement de la place du 4 Septembre le parvis de l’église : la place s’est dégradée faute d’entretien correct. Un projet de rénovation est envisagé. Nous voulons l’étendre au parvis de l’église qui doit être valorisée. C’est un bâtiment remarquable qui doit être intégré à un projet d’ensemble, de l’entrée de l’église jusqu’aux arcades. La rue sera redessinée.

Rénover le quartier Kennedy dans lequel aucun investissement n’a été fait par la municipalité en place depuis 20 ans. En concertation avec les habitants, nous rénoverons l’ensemble de la voirie, redessinerons les places de stationnement et installerons des endroits de convivialité (bancs, espaces verts fleuris et soignés).

Apporter un soin particulier aux espaces verts et de jeux dans tous les quartiers, et au patrimoine communal : en cas de dégradation, nous procéderons à une remise en état rapide, au lieu de laisser la situation empirer. De plus, les bâtiments publics municipaux feront l’objet d’un entretien régulier et d’une remise en état (bâtiment des Restos du Cœur particulièrement dégradé).

Enfouir les réseaux dans le cadre d’un plan d’embellissement de nos rues : nous enfouirons progressivement tous les réseaux, rue après rue (Maizières est la ville la plus en retard de tout notre secteur). Nous accorderons une attention soutenue à la coordination des travaux, dans un souci d’économie.

Choisir un mobilier urbain harmonisé (lampadaires, bancs, poubelles…) : nous privilégierons l’harmonie dans les choix d’aménagement, au contraire des choix actuels (exemple : mauvaise cohabitation des couleurs violet et vert autour de l’hôtel de ville).

Aménager et entretenir nos ressources naturelles (parc de Brieux, Billeron, plan d’eau de St Rémy) et créer des activités éco-responsables : Maizières doit tirer profit d’un aménagement raisonnable et écologique du plan d’eau de St Rémy, en coopération notamment avec la Ville de Woippy et la Ville de Metz qui souhaite y implanter son camping municipal. C’est une occasion intéressante de soigner cet espace naturel et d’attirer une clientèle diversifiée dans les commerces maizièrois. Un partenariat avec des investisseurs privés et les associations de protection de la faune et de la flore sera mis en oeuvre.

Le parc de Brieux accueillera des activités l’été (canoë-kayak, cinéma de plein air, concours de pêche, buvette et restauration rapide). Un espace réservé à une école d’apiculture sera aménagé sur la butte. L’espace réservé aux plus petits sera sécurisé.

 

BIEN VIVRE A TOUS LES AGES

Diagnostic

De la petite enfance à la retraire, toutes les générations sont importantes. Les actions positives doivent être confortées. Un effort particulier en direction du public « ado / jeunes adultes » doit être effectué.

Solutions

Poursuivre les actions en faveur de la petite enfance et des Seniors, en veillant à la qualité des services fournis.

Installer une Maison d’assistantes maternelles (MAM) : elle aura pour vocation d’héberger les assistantes maternelles qui ne disposent pas d’un logement adapté. Cela fonctionne dans de nombreuses communes. Le coût est raisonnable pour la collectivité. C’est une offre supplémentaire à la disposition des familles.

Créer une Maison des Jeunes, de la Citoyenneté et de la Culture : elle prendra place dans l’actuel hôpital de jour pour enfants (« villa des roses ») qui quittera Maizières dans 2 ans. Ce sera un lieu destiné à tous les jeunes de Maizières qui y exerceront des activités variées. La réhabilitation du bâtiment se fera dans le cadre d’un chantier d’insertion.

Généraliser le soutien scolaire : le niveau scolaire est préoccupant ; notre but est de donner la même chance à tous les enfants de Maizières.

Développer l’apprentissage de la langue française à destination des primo-arrivants : c’est la meilleure façon de s’intégrer et de prendre part à la vie sociale.

Aider les personnes âgées et handicapées dans les démarches « physiques » (déneigement, déchetterie), car la situation actuelle n’est ni digne ni respectueuse des personnes.

Privilégier les « circuits courts » dans la restauration collective et scolaire, en s’engageant dans un partenariat avec les agriculteurs locaux.

Mettre à la disposition des Maizièrois des jardins et potagers partagés, ouverts à ceux qui n’ont pas de jardin et s’engagent à entretenir leur parcelle.

Créer une épicerie solidaire, pour faciliter l’accès à des produits de grande consommation aux Maizièrois qui ont de faibles revenus.

 

ETRE EN SECURITE

Diagnostic

La sécurité des biens et des personnes s’est fortement dégradée dans notre commune. L’une des causes en est la politique catastrophique conduite par la majorité sortante. Il faut très rapidement inverser la donne.

Solutions

Rétablir l’éclairage public la nuit et consulter tous les Maizièrois, pour définir ensemble comment dépenser moins tout en conservant des repères lumineux (quartier par quartier).

Renforcer et diversifier les moyens et horaires de la police municipale : un policier municipal pour 1000 habitants, des plages horaires plus étendues et des patrouilles sous toutes les formes (à pied, en voiture, à vélo).

Informer les Maizièrois des problèmes et dangers, ne plus leur dissimuler la réalité : prévenir pour que chacun puisse prendre ses précautions.

Placer l’espace public sous vidéo-protection : plan de vidéo-protection raisonnable et adapté à Maizières comprenant l’installation de caméras, le suivi et le traitement des images et la maintenance des infrastructures.

 

PARTICIPER

Diagnostic

Tous les outils municipaux (démocratie participative, conseils de quartier…) sont au point mort. Nous voulons vous associer, comme cela doit se faire dans une municipalité moderne et respectueuse de vos avis.

Solutions

Consulter et respecter l’avis des Maizièrois : informer et concerter les riverains concernés avant d’engager des travaux. Sur les sujets essentiels, consulter officiellement la population et respecter le choix exprimé par les Maizièrois.

Créer des instances représentatives des Maizièrois (conseil consultatif, des enfants et des jeunes) et assurer un suivi minutieux des travaux menés.

Travailler en lien étroit avec les associations et les commerçantsqui font vivre la commune. Nous refusons que Maizières devienne une ville-dortoir.


BIEN SERVIR LES MAIZIEROIS

Diagnostic

Le service rendu aux Maizièrois est à améliorer, surtout au niveau du maire qui, depuis de nombreuses années, ne remplit plus correctement sa mission (cumul des mandats, nombreuses absences). Il faut traiter les problèmes et mettre un terme aux éternels renvois de balle entre les différents organismes. Efficacité, convivialité et humanité doivent retrouver toute leur place à Maizières.

Solutions

Permanence du maire sans rendez-vous : tous les samedis matins, à votre service.

Ouverture de la mairie une fois par mois jusqu’à 20 heures et le samedi matin : cela concernera les services accueillant la population, pour vous éviter de prendre congé spécialement.

Cellule d’intervention rapide (problèmes municipaux, démarches sociales, administratives, juridiques) : des interlocuteurs identifiés qui soit travailleront directement sur les dossiers que vous leur soumettrez soit les transmettront aux bons interlocuteurs (CCAS, Maison de l’Emploi, bailleurs, associations caritatives…).

Suivi personnalisé des demandes : les différentes étapes de vos demandes seront balisées, pour plus d’efficacité.

Favoriser l’accès aux différentes activités proposées, en associant davantage les plus jeunes : les conseils des enfants et des jeunes auront notamment pour mission de fédérer et de mettre en œuvre des initiatives dans les domaines culturel et sportif.

 

EMPLOI ET COMMERCE

Diagnostic

Le commerce ne se porte pas suffisamment bien à Maizières et les commerçants sont souvent ignorés par la municipalité. Le maire sortant n’est ni un interlocuteur des commerçants et des entreprises ni un promoteur de la ville. A l’inverse, nous voulons fédérer plutôt que diviser.

Solutions

Travailler régulièrement avec tous les commerçants et animer la ville, y compris autour du marché qui doit être développé et soutenu.

Développer un échange permanent entre la Maison de l’Emploi et les entreprises qui sont à l’origine des richesses produites et des créations d’emplois. Nous privilégierons un travail en commun en assurant le lien entre l’offre et la demande de travail.

Développer l’apprentissage dans les services de la Ville, pour permettre aux jeunes Maizièrois concernés d’acquérir une formation et d’accéder à l’emploi, en étant suivis par un tuteur.

Favoriser l’embauche de Maizièrois,quand une entreprise s’implante ou se développe à Maizières avec l’aide de la municipalité.

Faire travailler en priorité les commerçants et entreprises de Maizières.

 

Publié dans Maizières-lès-Metz

Partager cet article

PRIORITE AU COMMERCE ET A L'EMPLOI DES MAIZIEROIS

Publié le par Julien Freyburger

Bien située, à la croisée des grands axes de circulation, notre commune bénéficie d’une situation exceptionnelle. Elle cultive aussi d’autres atouts, comme le fait d’être, à proximité immédiate de la capitale régionale, le centre d’un bassin de population significatif.

Pourtant, malgré ce beau potentiel, la municipalité sortante n’a pas su (ou n’a pas voulu), après 20 ans de règne sans partage, tirer profit de cette situation privilégiée. Le dialogue entre la Ville et les commerçants est au point mort, les Maizièrois ne profitent pas (ou très peu) des possibilités d’emplois qui se présentent à Maizières et tous les acteurs économiques sont placés devant le fait accompli quand un projet est mis en œuvre.

Absence de concertation, dialogue inexistant, « fait du prince », rien ne permet de susciter une dynamique commerçante et de l’emploi dans notre commune. Pire encore, le maire sortant n’éprouve aucun regret à mépriser les commerçants dont le rôle économique et la fonction sociale ne sont plus à démontrer.

Nous refusons que Maizières devienne une ville-dortoir. Nous n’acceptons pas que les commerçants, comme les riverains, soient à ce point mis de côté par une municipalité trop sûre d’elle-même et fermée à toutes les propositions qui émanent des autres.

Nous avons une conviction forte : c’est en rassemblant et en fédérant, et aussi en acceptant de réfléchir aux idées d’où qu’elles viennent, que nous parviendrons ensemble à redonner du souffle au commerce et à l’emploi maizièrois.

Nos propositions sont fondées sur une réflexion de longue date et sur les échanges que nous avons pu avoir ensemble. Redonnons vie au commerce et à l’économie de Maizières et faisons profiter les Maizièrois des opportunités d’emplois qui se présentent !

 

Les principales propositions de notre liste Maizières Ensemble – Priorité Maizières

 

Mettre en œuvre un véritable partenariat avec les commerçants et les entreprises de Maizières, par l’organisation de réunions régulières. Nous serons plus forts ensemble (plutôt que d’ignorer les propositions et revendications légitimes de ceux qui font vivre notre commune).

 

Développer un lieu d’échanges réguliers entre la Maison de l’Emploi et les entreprises qui sont à l’origine des richesses produites et des créations d’emplois.

 

Favoriser l’embauche de Maizièrois quand une entreprise s’implante ou se développe à Maizières avec l’aide de la municipalité (il n’est pas normal que presque aucun Maizièrois ne soit employé au sein de la nouvelle résidence « seniors » alors que le maire sortant a consenti une ristourne de 750 000 euros à l’investisseur sur l’achat du terrain… sans aucune contrepartie).

 

Décider, quand les conditions légales et réglementaires le permettent, de la fourniture de biens et de services à la collectivité en priorité par des commerçants et des entreprises de Maizières.

 

Après s’être assuré de la maîtrise foncière des lieux, en accord avec les propriétaires, créer un îlot central en lieu et place de l’ancien magasin Lidl. Nous ferons construire un immeuble neuf (après destruction de l’entrepôt) dans lequel s’implanteront un vrai supermarché de centre-ville au rez-de-chaussée, une maison de santé pluridisciplinaire au deuxième étage (accessible par ascenseur) et des appartements de centre-ville. Des contacts, très avancés, ont déjà été pris avec une vraie enseigne commerciale et avec des médecins spécialistes. Nos interlocuteurs souhaitent ardemment pouvoir discuter avec une nouvelle municipalité, plus ouverte au dialogue.

 

 

 

Publié dans Maizières-lès-Metz

Partager cet article

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>