Redécoupage des cantons de la Moselle : seuls les grands ciseaux du Gouvernement fonctionnent !

Publié le par Julien Freyburger

On attendait des réponses claires du Gouvernement et du Parti socialiste sur la crise, la compétitivité des entreprises, le pouvoir d’achat des ménages ou de vrais moyens de lutte contre le chômage et la précarité. De tout cela les Français ont fait leur deuil car il n’y a pas de ligne politique et encore moins de volontarisme à un moment où la France en aurait tant besoin.

 

En revanche, quelle imagination de la part du PS sur le redécoupage des cantons… En Moselle, nous sommes comblés par tant d’audace ! La démarche initiée débouche sur un découpage ultra-partisan du territoire et, cerise sur le gâteau, une augmentation du nombre de conseillers généraux à un moment où les finances publiques sont déjà si mal en point.

 

Je me souviens des commentaires des dirigeants du PS inspirés par le découpage des circonscriptions mosellanes : ils n’avaient pas de mots assez forts pour s’indigner de la réunion dans une même circonscription de l’Ile St-Symphorien à Longeville-lès-Metz et de la Nouvelle-Ville messine…

 

Aujourd’hui, les Socialistes réunissent dans un même canton des villages comme Sillegny et Chérisey dans le Vernois avec des communes riveraines de la ville de St Avold. Normal… comme ce pouvoir plus prompt à tenir de grands ciseaux qu’à préparer l’avenir de notre Pays.

Commenter cet article

gavin 24/11/2013 11:24

Bonjour. Sur le plan des économies je suis tout à fait de votre avis. C'est pourquoi la suppression pure et simple de l'entité département avec transfert de compétences sur les régions qui
rappelons le étaient prévues pour cela dans l'esprit de beaucoup de français, les polémiques auxquelles nous avons assisté n'auraient pas eu lieu et l'explosion des budgets territoriaux réduits.
Mais.... Salutations.