PRIORITE AU COMMERCE ET A L'EMPLOI DES MAIZIEROIS

Publié le par Julien Freyburger

Bien située, à la croisée des grands axes de circulation, notre commune bénéficie d’une situation exceptionnelle. Elle cultive aussi d’autres atouts, comme le fait d’être, à proximité immédiate de la capitale régionale, le centre d’un bassin de population significatif.

Pourtant, malgré ce beau potentiel, la municipalité sortante n’a pas su (ou n’a pas voulu), après 20 ans de règne sans partage, tirer profit de cette situation privilégiée. Le dialogue entre la Ville et les commerçants est au point mort, les Maizièrois ne profitent pas (ou très peu) des possibilités d’emplois qui se présentent à Maizières et tous les acteurs économiques sont placés devant le fait accompli quand un projet est mis en œuvre.

Absence de concertation, dialogue inexistant, « fait du prince », rien ne permet de susciter une dynamique commerçante et de l’emploi dans notre commune. Pire encore, le maire sortant n’éprouve aucun regret à mépriser les commerçants dont le rôle économique et la fonction sociale ne sont plus à démontrer.

Nous refusons que Maizières devienne une ville-dortoir. Nous n’acceptons pas que les commerçants, comme les riverains, soient à ce point mis de côté par une municipalité trop sûre d’elle-même et fermée à toutes les propositions qui émanent des autres.

Nous avons une conviction forte : c’est en rassemblant et en fédérant, et aussi en acceptant de réfléchir aux idées d’où qu’elles viennent, que nous parviendrons ensemble à redonner du souffle au commerce et à l’emploi maizièrois.

Nos propositions sont fondées sur une réflexion de longue date et sur les échanges que nous avons pu avoir ensemble. Redonnons vie au commerce et à l’économie de Maizières et faisons profiter les Maizièrois des opportunités d’emplois qui se présentent !

 

Les principales propositions de notre liste Maizières Ensemble – Priorité Maizières

 

Mettre en œuvre un véritable partenariat avec les commerçants et les entreprises de Maizières, par l’organisation de réunions régulières. Nous serons plus forts ensemble (plutôt que d’ignorer les propositions et revendications légitimes de ceux qui font vivre notre commune).

 

Développer un lieu d’échanges réguliers entre la Maison de l’Emploi et les entreprises qui sont à l’origine des richesses produites et des créations d’emplois.

 

Favoriser l’embauche de Maizièrois quand une entreprise s’implante ou se développe à Maizières avec l’aide de la municipalité (il n’est pas normal que presque aucun Maizièrois ne soit employé au sein de la nouvelle résidence « seniors » alors que le maire sortant a consenti une ristourne de 750 000 euros à l’investisseur sur l’achat du terrain… sans aucune contrepartie).

 

Décider, quand les conditions légales et réglementaires le permettent, de la fourniture de biens et de services à la collectivité en priorité par des commerçants et des entreprises de Maizières.

 

Après s’être assuré de la maîtrise foncière des lieux, en accord avec les propriétaires, créer un îlot central en lieu et place de l’ancien magasin Lidl. Nous ferons construire un immeuble neuf (après destruction de l’entrepôt) dans lequel s’implanteront un vrai supermarché de centre-ville au rez-de-chaussée, une maison de santé pluridisciplinaire au deuxième étage (accessible par ascenseur) et des appartements de centre-ville. Des contacts, très avancés, ont déjà été pris avec une vraie enseigne commerciale et avec des médecins spécialistes. Nos interlocuteurs souhaitent ardemment pouvoir discuter avec une nouvelle municipalité, plus ouverte au dialogue.

 

 

 

Publié dans Maizières-lès-Metz

Commenter cet article