Les dirigeants de l'UMP doivent suivre l'exemple de ses militants et sympathisants

Publié le par Julien Freyburger

Cela fait plusieurs semaines que je me suis abstenu de poster un message sur ce blog qui me tient pourtant particulièrement à coeur. Il faut bien reconnaître que l'imbroglio de l'élection du président de l'UMP ne m'a pas spécialement incité à ajouter des commentaires aux commentaires. Néanmoins, trois points me paraissent devoir être relevés.


Tout d'abord, la confusion résultant du déroulement des opérations électorales, retransmise en direct sur plusieurs chaînes d'information continue, doit aujourd'hui cesser. La crédibilité du premier mouvement politique de France a été suffisamment écornée et il est vraiment temps de sortir de cette mauvaise passe. Il n'y a qu'une solution sérieuse pour y parvenir : organiser un nouveau vote, cette fois-ci incontestable, au cours des premiers mois de 2013. A l'instar d'une majorité (c'est ce que je perçois chaque jour) d'adhérents et de sympathisants, je soutiens cette issue qui est la seule permettant de "sortir par le haut" de ce feuilleton automnal de mauvais goût. Et il faut le faire rapidement, sans laisser la situation s'enliser davantage.

 

Ensuite, le premier tour des élections législatives dans trois circonscriptions métropolitaines a été riche d'enseignements. Là où une partie des observateurs attendait une quasi-débâcle des candidats représentant l'UMP, ce fut un succès incontestable dû à un rejet sans précédent d'une majorité au pouvoir depuis moins de six mois. La défiance à l'égard du parti socialiste a été beaucoup plus forte que les controverses internes à l'UMP auxquelles, pourtant, nos électeurs sont sensibles. En outre, force est de constater que le front national n'incarne pas, aux yeux des Français, une alternative suffisamment crédible pour exercer des responsabilités. Au contraire, je mesure combien les propositions frontistes font peur, en cette période de crise aiguë, à de nombreuses personnes dont certaines comptent parmi les moins favorisées de notre pays.

 

Enfin, et c'est probablement l'élément le plus important, il est urgent de préparer une bonne politique pour l'avenir de la France qui s'enfonce chaque jour un peu plus dans la crise. Nous avons la capacité de nous relever, de redresser la tête et de faire preuve d'audace et de volonté. La France mérite mieux que l'absence de vision stratégique qui prévaut aujourd'hui au sommet de l'Etat. Au bout de quelques mois, plus personne ne s'étonne d'entendre les membres du gouvernement se contredire, quitte à mettre en péril la crédibilité de la Nation tout entière. La situation du site industriel de Florange en est une illustration flagrante : qu'elle semble éloignée cette campagne électorale au cours de laquelle un candidat juché sur le toit d'une camionnette est venu faire de grandes promesses, sans parler de cette ministre qui n'a pas hésité à offrir le champagne au motif que le changement tant attendu était arrivé... Au lieu de cet avenir socialiste nécessairement radieux, c'est un véritable Munich sidérurgique auquel nous avons assisté, le Premier ministre, sûr de son fait, n'hésitant pas à saluer un accord porteur d'espoir avec le patron d'ArcelorMittal. On l'aura compris, "le changement c'est maintenant" est à remiser au magasin des accessoires de campagne électorale.

Publié dans En France et Ailleurs

Commenter cet article

thierry dupond 05/01/2013 20:40

Oh la la le julien il a un chevalier servant ( servant de quoi d'ailleurs ? )
je suis vachement impressionné si si sans rire j'angoisse à mort surtout avec la plainte conte X j'ai failli faire dans mon froc mais pourquoi conte X je m'appelle Dupond Thierry
je n'ai pas signe à l'UMpet je suis resté un RPR pur jus
pas un ni ni un nouveau traitre

pour fini sur un ton un peu graveleux pour vous décoincer les gars ça craint un max votre prose à deux ronds

quand je parle au boucher je n'aime pas que ce soit l'andouille qui me réponde

tant qu'il y aura des gars comme vous la gauche peut dormir sur ses deux oreilles aux urnes les six troyens

Thierry

Julien Freyburger 06/01/2013 20:46



Tant qu'il y aura des personnes aussi sympathiques que vous, les socialistes seront plutôt à l'aise.
Un proverbe "grolandais" à votre attention puisque vous êtes fan de l'émission (chacun a ses références) : "lendemain de fête, bobo tê-tête". Vous, vous avez commencé avant les fêtes...
Quant à ce côté "RPR pur jus", il ne correspond pas tellement à votre attitude. Présentez-vous à visage découvert et, pourquoi pas, à des élections et, après, j'accepterai vos réflexions
inspirées.
jf 




 



renaud 04/01/2013 13:15

julien on se connait depuis assez longtemps pour que je puisse réagir et te défendre face à ce dupont/thierry : julien est passionné par la politique il en est même dévoré de l'intérieur, il donne
tout son temps à l'ump et à ses concitoyens !!!!
Si vous êtes sieur dupont/thierry si sûr de vous, allez rencontrer julien et apportez les preuves de vos pseudos attaques !!!
Il est si facile de critiquer et laisser planer le doute, quel est votre but ? si vous êtes de l'ump, alors présentez vous aux élections et faites gagner notre parti peu importe la circonscription
!!!
Julien s'est présenté dans des régions difficiles et pas dans des fiefs de l'ump alors forcément, la défaite fait partie du jeu politique mais comme il l'a dit, ses scores ont été plus
qu'honorables en période de vague rose !!!
Julien sera un jour le leader politique de l'ump en moselle et en lorraine, je repenserai à toi à ce moment sieur dupont/thierry, crois moi sur parole !!!
Quant à toi Julien, porte plainte contre x, tu n'as rien à cacher, ce genre de personnage doit être calmé directement par une plainte pour diffamation !!!
La politique est un art si noble !!! Il faut la préserver de tels individus !!!!
a bientôt julien

Julien Freyburger 06/01/2013 20:35



Mon Cher Renaud, je te remercie de ton intervention que je viens seulement de lire ! Nous militons depuis pas mal d'années pour nos idées dans des secteurs pas toujours faciles (surtout toi)...
Je te remercie de ton amitié au nom de laquelle je forme un voeu : que nous nous retrouvions prochainement. En attendant, je te souhaite ainsi qu'à toute ta famille, une bonne année qui, je
l'espère, sera celle de la préparation du renouveau pour la France !
A bientôt Renaud.
jf 



Dupond 31/12/2012 12:21

En préambule mon cher Julien, mon nom est DUPOND pas THIERRY .

Ensuite si on vouvoie parfois les maîtres lorsque leur intégrité le mérite ce n'est jamais le cas pour leurs valets, et surtout pas pour les cireurs de pompes ambitieux, pour ne pas dire plus.



Tu enseignes le droit civil à l'universite de Lorraine bien, trés bien à raison de combien d'heures par jour, par semaine, par mois, par an, par décenie ?
Mais je ne t'ai jamais vu sur la liste du personnel enseignant comment cela est-il possible ?

Par contre si tu n'as jamais été embauché à l'UMP par Grosdidier, ni à la Région Lorraine encore par Grosdidier, ni à la ville de Woippy comme chargé de mission par Grosdidier eh bien depose une
plainte en diffamation mon bon julien !



Il n'est question dans mes propos que de questions ou de faits établis, faits qui ont déjà largement défrayé la chronique et si d'aventure la justice dans sa grande sagesse reussit à établir leur
véracité et l'existance de certains actes où sera l'honneur sans ombre des mis en examen ?


Il est vrai que les taches que tu as accomplies sont d'un intérêt primordial et trés productif pour tous les citoyens que nous sommes en dehors de tes belles préstations électorales :

une veste à Maizières les Metz en 2008 aux municipales qui n'est pas sans rapeller celle de Grosdidier en 1995. grâce à ses magouilles arrivistes ( il s'est parachuté pour prendre la suite du
Maurice) grosdidier a fait exploser l'équipea en place et a permis à Gérard Terrier et au PS de prendre la mairie que Maurice tenait depuis 30 ans !

une seconde veste aux cantonales 2011 sur Maizières contre encore Terrier cela devient une habitude !

ensuite troisième aux législatives 2012 sur Metz I et un siège de député qui revient encore à Gérard Terrier ( circonscription abandonnée en 2011 par Grosdidier qui a senti le vent tourner et ce
malgré un joli charcutage électoral il a quitté le poste pour eviter une seconde gamelle comme en 1997 toujours contre Terrier car grosdidier voulait le poste de sénateur et il a semé la discorde
dans les rangs de l'UMP de Moselle comme il l'avait déja fait aux cantonales 2011 avant de démissionner une fois élu)

Mais peut être seras tu (ou serais tu au conditionnel) en mesure de nous expliquer en détail en quoi consiste ton travail de chargé de mission de la commune de Woippy ? Qu'apportes tu de concret
aux Woippyciens qui justifie ton salaire mensuel payé par leurs impôts, salaire de combien déjà ? Attention un homme public ne doit rien cacher mon petit Julien et surtout pas mentir n'estce pas
?

Alors diffamation ou triste vérité ?

Tu écris certaine choses qui sont parfois un peu vraies mais d'autres qui sont un poil arrangées, genre publicité où l'on occulte un peu comme dans la notice d'un médicament tous les effets
indésirables voire dangereux !

J'ai une petite devise pour toi et tes compères elle n'est pas de moi, elle vient du Groland :

La politique c'est vous qui la vivez mais c'est nous qui en vivons !


bonne année 2013

Thierry

Julien Freyburger 31/12/2012 16:07



En préambule, je ne crois pas vous connaître, donc le vouvoiement, pour des personnes polies, est de rigueur. Second point : c'est la dernière fois que je réponds à vos invectives car vous
commencez à m'emmerder sérieusement. Je préfèrerais vous le dire de vive voix, voire de visu, mais vous ne m'en donnez pas l'occasion.


1/ Je n'ai certainement pas la prétention d'être un maître mais encore moins un valet. Gardez vos remarques déplacées pour vous.


2/ Je ne fais pas partie du personnel enseignant permanent donc il n'y a rien d'étonnant à ce que vous n'ayez pas vu mon nom. J'enseigne 16 heures en cours et 40 heures en TD, et pas en droit
civil, contrairement à ce que vous dites, mais en droit public. On ne peut pas faire tout et n'importe quoi.


3/ Contactez-moi et je vous propose de venir à la mairie de Woippy, à un moment à votre convenance : vous verrez que je n'y suis pas pour dormir ou vaquer à d'autres tâches que celles pour
lesquelles je perçois un salaire. Dommage d'ailleurs pour moi de ne pas être plus disponible.


4/ Oui j'ai été battu à des élections et je regrette la défaite de Monsieur Maurice Demange en 1995. Il a tout fait pour me soutenir et ses proches continuent avec moi. 46 % des voix à une
première élection municipale, face à un maire et conseiller général sortant, ancien député, ce n'est tout de même pas minable ! Je n'ai pas de leçons à recevoir de votre part. Faites-en autant et
on pourra discuter.


5/ Pour le reste, j'ai un casier judiciaire vierge, n'ai jamais été poursuivi par la justice sauf une fois après avoir terminé de doubler un poids lourd sur une ligne continue dans l'Aube. Plus
quelques contraventions de stationnement, toujours payées, même en retard.


Alors, arrêtez vos procès en sorcellerie et, si vous êtes un homme, venez à ma rencontre. Ce sera tout de même plus digne que de continuer cet échange par écrans interposés.


Bonne année 2013 malgré tout.


J. FREYBURGER



Marcel 31/12/2012 09:45

Mon cher Julien, je viens de regarder certains des textes postés sur ton blog que j'apprécie, comme je t'apprécie depuis longtemps, déjà au RPR où tu faisais beaucoup.... pour les autres plus que
pour toi. Je te l'avais dit quand tu étais en campagne et aussi le jour du vote (malheureux mais on n'en parle plus) : il faut que tu sois moins gentil avec ceux qui te cherchent des noises !
Arrête de penser que ces gens te respectent autant que toi. Tu as encore été trop sympa avec ce type qui te pose des questions à la C.. Crois-en ma longue expérience : ce sont des sous-marins (du
fn à mon humble avis) qui veulent te toucher et il faut les couler comme à la bataille navale. J'ai ma petite idée de l'identité de ces rigolos qu'on connaît trop bien à Metz. Appelle-moi quand tu
peux et souviens-toi que tout ton travail ne servira à rien si tu continues à être aussi respectueux de personnes qui ne le méritent pas. Avec toute mon amitié, Marcel :)

Julien Freyburger 31/12/2012 16:24



Cher Marcel, merci de ton mot qui me touche. On n'est pas tous faits du même bois, en effet. Je t'appellerai dans la semaine pour que nous en parlions ensemble. En attendant, bon réveillon !
Amicalement, jf



Dupond 30/12/2012 17:37

tout commentaire comportant des éléments diffamatoires, attentatoires à l'honneur et à la dignité, comportant des accusations infondées, racistes, xénophobes, homophobes, etc. sera systématiquement
retiré.
selon l'administrateur

dire que françois grosdidier a ete mis en examen pour abus de bien public et prise illégale d'intérêt ce n'est pas une diffamation mais la vérité

dire qu'un ancien militant RPR tapait dans la caisse pour s'en payer une encore une vérité

si supprimer la vérité qui dérange ce n'est pas de la censure c'est que nous sommes sur un blog qui est autant démocrate qu'une République bananiere peut l'étre

Sur un site UMP
http://www.boite-idees-ump.fr/2012/11/portrait-militant-julien-freyburger-relais-de-la-bai-en-lorraine/

Plus jeune élu de France en 1995, dans l’agglomération de Metz (pourquoi ce flou aurais tu des choses à cacher ? tu as été élu conseiller municipal à Marly en 1995), je suis aujourd’hui chef de
file de l’opposition municipale à Maizières-lès-Metz (à la demande de qui ? et pourquoi ce parachutage ? avec 7 sièges sur 33, tu oublies de parler de ta défaite aux cantonales en 2011 contre
Gérard Terrier le maire de Maizières les Metz) Candidat de l’UMP aux élections législatives de juin 2012, j’y ai notamment affronté la Ministre de la culture et de la communication. Dans cette
circonscription majoritairement à gauche ( c'est nouveau la 1ère à gauche nous ne savions pas que Grosdidier le député élu en 1993, 2002, 2007, ce déserteur qui a abandonné sa circonscription en
septembre 2011 était de gauche), on m’avait promis au mieux une triangulaire au second tour, au pire une élimination dès le premier. En définitive, j’ai été qualifié en duel au second tour après
avoir largement devancé la candidate FN. D’ores et déjà, je prépare la reconquête ! ( il faut lire malgré un charcutage électoral éhonté dénoncé par le Député de la III j'ai perdu le siège de
député bien que la circonscription soit ancrée à droite, mais des le mois de septembre Grosdidier sentant la défaite arriver avait abandonné ses électeurs pour devenir sénateur situation moins
risquée et plus confortable. Belle mentalité ces "combattants" ces preux chevaliers de l'UMP, au plan local vous ne valez pas mieux que Copé/ Fillon, vous defendez vos petits intérêts, mais à la
différence qu'ils ont eu eux une dimension nationale que vous, jamais vous n'aurez )
Sur le plan professionnel, je suis juriste et dispense des enseignements de droit public à l’Université de Lorraine (ça je veux voir les diplômes, le contrat de travail et les fiches de salaire.
Car M. FREYBURGER a été embauché par M. GROSDIDIER à la fédération UMP de la Moselle, puis au conseil régional de Lorraine pour s'occuper des différentes campagnes et associations de Grosdidier et
ensuite à Woippy comme chargé de mission, quand GROSDIDIER a quitté le conseil régional pour prendre la mairie de Woippy. M. FREYBURGER l’a suivi pour poursuivre les activités politiques
antérieures. C'est comme cela que M.FREYBURGER, alors qu'il était pourtant domicilié à Metz, a constitué une liste UMP lors des élections municipales de 2008 en se présentant à Maizières-lès-Metz
contre Gérard Terrier, le principal adversaire de M.GROSDIDIER lors des législatives). Sur le plan militant, je suis le délégué de la 1ère circonscription UMP de la Moselle). (et quand on voit
maintenant comment se passent les élections à l'UMP il n'y a pas de quoi pavoiser)


thierry

j'ai mis mon nom

Julien Freyburger 30/12/2012 18:56



Monsieur,


Je réponds à votre message alors que je n'y suis absolument pas obligé, d'autant que le ton employé et son contenu ne m'y incitent pas. D'ailleurs, qui êtes-vous pour vous ériger à la fois en
procureur (qui méconnaît la loi), en moraliste et en politiste ? Vous n'avez pas en outre à user de familiarités avec moi comme, par exemple, le fait de me tutoyer.


Votre message est rempli de contre-vérités et de fausses vérités. C'est très facilement démontrable, en quelques points :


1/ Je suis heureux d'avoir été, il y a bientôt dix-huit ans, le plus jeune conseiller municipal de France, à Marly, ville chère à mon coeur. De nombreux articles y ont fait référence et,
d'ailleurs, je le mentionne notamment sur ce site : http://www.juli1-freyburger.com/categorie-11988271.html


2/ Je suis aujourd'hui Maiziérois, fier de l'être, et totalement dévoué à cette commune dans laquelle je me suis installé personnellement. Les Maiziérois le savent, beaucoup connaissent mon lieu
de vie et plus nombreux encore l'investissement qui est le mien. Aucune personnalité politique ne m'a invité à m'investir à Maizières même si François Grosdidier, quand je l'ai consulté, m'y a
plutôt encouragé. Ce sont des amis de longue date, parmi lesquels des personnes avec lesquelles je travaille pour la ville, qui m'ont encouragé à m'investir politiquement à Maizières.


3/ Cela fait neuf ans que je dispense des enseignements à l'Université et je n'ai pas à vous en référer. S'agissant de mes diplômes, je ne les ai pas obtenus dans une "pochette-surprise". Mes
enseignants, et notamment ceux qui ont accepté de diriger mes modestes mémoires universitaires, le savent bien; ce n'est pas pour rien que je conserve des relations très cordiales avec plusieurs
d'entre eux.


4/ Oui je travaille avec François Grosdidier à Woippy, après avoir été employé à temps partiel au Conseil régional. Vous n'avez à connaître ni de mes contrats de travail ni de mon traitement.
Mais si vous souhaitez les contester, je pourrai vous indiquer les voies de droit praticables, sans aucun problème pour moi.


5/ Oui M. Grosdidier a été élu sénateur en septembre 2011; ce fut d'ailleurs le seul siège gagné par l'UMP en France métropolitaine lors de ce renouvellement.


6/ Non la 1ère circonscription de la Moselle n'est pas à droite, renseignez-vous au lieu d'affirmer n'importe quoi. En 1995 L. Jospin y était largement majoritaire, tout comme F. Hollande en
2012.


7/ Non, le redécoupage de cette circonscription n'a quasiment rien changé contrairement aux fausses assertions des uns ou des autres. Valeur présidentielle 2007, le rapport de force gauche-droite
varie de 0,1 point en faveur de cette dernière...


8/ Je ne nie pas avoir été battu aux élections cantonales par M. Terrier après avoir été devancé au premier tour par lui-même et la candidate du FN. Cela fait partie de l'expérience, partagée
d'ailleurs par beaucoup de candidats de l'UMP en mars 2011. La démocratie s'est exprimée, voilà tout.


9/ Enfin, je n'ai jamais été employé à l'UMP. J'y exerce depuis de nombreuses années des responsabilités totalement bénévoles et j'y suis élu de façon démocratique et transparente, dans le
respect des règles.


Pour le reste, je comprends que vous ne décliniez pas votre véritable identité, même si vous m'indiquez que "Thierry" est votre nom car vous vous rendez passible d'une plainte devant le juge
judiciaire en raison des affirmations que vous proférez et qui sont, je vous l'assure, totalement fausses. J'en ai entendu d'autres, plus ou moins malveillantes... C'est le jeu politique. Mais
comme vous le savez, une "plainte contre X" est toujours possible et les avancées techniques permettent souvent d'identifier l'auteur de propos destinés à entacher l'honneur ou la réputation. Je
pense avoir d'autres choses à faire, plus utiles et surtout plus positives.


Si vous avez d'autres questions ou remarques, je vous demande de me les transmettre soit par mail : julienfreyburger@yahoo.fr soit par téléphone 06 62 53 10 01 mais je doute que votre courage
vous le permette. C'est tellement plus facile dissimulé derrière l'anonymat de l'écran de son ordinateur.


J. FREYBURGER