Le cumul, c'est maintenant

Publié le par Julien Freyburger

  

Communiqué de Julien FREYBURGER

  

  Conseiller municipal de Maizières-lès-Metz

Chef de file de l’opposition municipale

Candidat UMP aux Législatives de 2012 – 1ère circonscription de la Moselle

  

  

M. Terrier vient de quitter le Conseil général de la Moselle où il a été élu il y a un an. C’est sa suppléante, ministre de la culture, qui l’y remplace. Le même schéma, mais inversé, a été appliqué par les mêmes personnes à l’Assemblée Nationale. La ministre, à peine élue, se fait remplacer par son suppléant. Au moment où de nombreux salariés sont concernés par des plans sociaux, on se repasse les plats chez les socialistes de la 1ère circonscription de la Moselle.

 

On est loin des discours de campagne dans lesquels ces mêmes candidats prenaient des engagements fermes et solennels contre le cumul des mandats. Il était pour eux hors de question de cumuler les responsabilités car il fallait que d’autres citoyens puissent s’investir et lutter contre l’absentéisme… On voit ce qu’il reste de ces discours une fois les élections passées !

 

Résultat : les électeurs de notre circonscription ont un député qu’ils n’ont pas choisi et ceux de notre canton une conseillère générale qui avait annoncé qu’elle ne voulait pas cumuler son ministère avec un autre mandat. Bel exemple de parole publique !

 

En mars 2014, les Maizièrois auront l’occasion de désigner un nouveau Conseil municipal et un nouveau maire. Je leur proposerai une équipe motivée et un projet sérieux fondé sur le respect des engagements pris devant eux. Respecter sa parole, c’est respecter les citoyens.

Commenter cet article

Charlie 11/08/2012 21:38

Cumul vous auriez vous dit cumul ?

Cela me rappelle les aventures de supercumulard

1 une histoire de cantonales à Woippy où à peine élu, le supercumulard François Grosdidier (maire,député et vice président ici et président là)a été obligé de démissionner puis sa suppléante ML
Kuntz devenue supercumularde à son tour a elle aussi du démissionner de son poste de première adjointe au maire de Woippy

2 une histoire de député de la 1ere sentant venir la gamelle électorale comme en 1997 (malgré un charcutage électoral en sa faveur) qui abandonne le poste pour devenir sénateur (pénard pour 9 ans)
et le suppléant à son tour en supercumul qui laisse le poste vacant...

3 la mairie de Woippy véritable pépinière internationale de candidats à diverses élections dans plusieurs arrondissements voire même à l'étranger...

Alors un peu de retenue

Julien Freyburger 28/08/2012 17:52



Vous avez le droit d'exposer votre point de vue même si les termes employés relèvent de votre seule responsabilité. J'appelle juste votre attention sur un point : les élus PS concernés se
sont exprimés publiquement contre le cumul des mandats alors que François Grosdidier, lui, y est favorable. C'est une différence notable. Pour ma part, je souhaite vivement une limitation stricte
du cumul des mandats et fonctions.



Hilaire liliane 24/07/2012 17:57

Tu as parfaitement raison,tu n'as rien inventé tout a été dit pendant la campagne. j'espère que nos citoyens ne font pas d'amnésies lacunaires.Bises

bobu2 24/07/2012 14:21

On s ecarte pas du sujet... on assiste bien a un jeu de chaise musicale dans l interet de cumuler. Le suppleant n est pas prevu pour ca surtout si on proclame le contrairz.jouer des mots pour
berner le citoyen se paie cher. En attendant on tend le dos et dans 5 ans on fera les comptes... un peu comme en 93. Une vraie raclee. En

attendant c est la france qui morfle.

Julien Freyburger 28/08/2012 17:52



Point de vue partagé !



Maxims 24/07/2012 13:41

Ah, elle n'a pas été élue avec un suppléant ? Ce sont les 2 qui sont élus...

Julien Freyburger 28/08/2012 17:54



Oui c'est vrai même si le résultat des courses est le fruit d'une "pirouette" entre Assemblée Nationale et Conseil général... assez éloignée des propos tenus en campagne électorale.