Jacqueline Lejeune, PDG de Walygator : « nous voulons créer de l’emploi, pas le détruire ! »

Publié le par Julien Freyburger

Photo Jacqueline Lejeune

 

Madame Lejeune, pourquoi avez-vous repris Walygator ?

Je suis lorraine, très attachée à ma région. Je ne souhaitais pas voir partir en friches un parc qui permet aux habitants du secteur de pouvoir accéder à des loisirs aussi proches. Je suis également très concernée par l’emploi des jeunes et moins jeunes, étant consciente du taux de chômage important en Lorraine, et particulièrement dans les vallées industrielles.

Avez-vous été aidée par la municipalité de Maizières-lès-Metz ?

J’ai été très surprise de constater que deux jours après la reprise, Monsieur le Maire de Maizières-lès-Metz nous a critiqués à la radio sans même nous avoir rencontrés…

Etes-vous toujours aussi motivée d’avoir repris ce parc ?

Malgré les bâtons dans les roues que j’ai eus, je suis plus motivée que jamais, surtout quand je vois ces 300 jeunes arriver le matin au parc avec le sourire, tout contents d’avoir du travail.

Des bâtons dans les roues ?

Ah oui ! Ca c’est sûr, la mairie de Maizières ne m’a pas épargnée… je crois qu’ils ont passé beaucoup de temps à chercher ce qu’il pouvait faire pour empêcher le parc d’ouvrir. Ils m’ont demandé plus de documents qu’à tous mes prédécesseurs réunis, mais ça me donne encore plus envie de continuer à la tête d’un parc rénové et super accueillant pour tous les visiteurs. Et puis, c’est de l’activité pour toutes les entreprises de la région et de l’emploi pour notre région !

Que souhaitez-vous pour l’avenir ?

 

Un vrai partenariat avec la mairie et ses élus, comme l’ont tous mes collègues à la tête des autres parcs !


Publié dans Maizières-lès-Metz

Commenter cet article