Il faut qu'Eric Cantona se cantonne à ce qu'il sait faire

Publié le par Julien Freyburger

Un grand footballeur, sûrement. Un bon acteur, probablement. Un individu doué dans plusieurs domaines, personne ne le conteste.

 

Mais quand Eric Cantona lance à la cantonade que les Français doivent vider leurs comptes bancaires de manière à entraîner un écroulement du système, il fait fausse route et mérite un carton. Jaune ou rouge, à chacun de se forger sa propre opinion.

 

Il n'y a guère que le leader médiatique du N.P.A. pour trouver l'idée intéressante...

 

Sans nier la sincérité de ses convictions personnelles, il convient tout de même de rappeler qu'Eric Cantona n'en est pas moins ultra-privilégié, dans un "système" qui, jusqu'à présent, l'a plutôt servi : carrière sportive de haut niveau, films, clips publicitaires... le moins que l'on puisse dire est qu'il ne vit pas tout à fait la même réalité que la quasi-totalité de la population française.

 

Comme l'a fort justement dit Christine Lagarde : "à chacun son métier !"

Publié dans En France et Ailleurs

Commenter cet article

Julien Freyburger 21/12/2010 20:53


A Bling-Bling, excusez-moi si je vous ai heurté(e) car ce n'était pas ma volonté, encore moins de produire l'impression d'être méprisant. Je sais que la facilité peut conduire à une certaine forme
de poujadisme dont je ne suis pas fan. Voilà tout. Je note que vous n'êtes pas forcément enclin(e) au dialogue le plus franc, tout en m'accusant d'user d'un verbiage politicien... Ce n'est pas ma
"fibre" mais vous avez le droit de le penser et de me le reprocher !


Bling Bling 21/12/2010 19:59


Vous pratiquez déjà la langue de bois des politiques, verbiage. Pas très psychologue non plus, car où ai-je exprimé de la colère (la colère ne fait pas partie de mes défauts, ou pas encore)? Je
compatis avec les plus faibles, sans faire du misérabilisme, juste du réalisme. En plus, je n'ai pas "une grande méconnaissance du monde des élus" : durant ma carrière professionnelle j'ai
travaillé pour une collectivité locale, c'est dire si je connais et reconnais l'investissement des élus au service du citoyen en général et des plus fragiles, en particulier. Je voulais tout
simplement évoquer par "politiques", ceux qui exercent le pouvoir, (au mépris de toute démocratie), au niveau de l'état et non d'une commune, mais cela vous l'aviez bien compris. Le mépris contenu
dans votre réponse le prouve bien.


Bling Bling 20/12/2010 21:20


Parce que vous, les politiques, pensez vivre les mêmes réalités que la quasi totalité de la population ? Les fins de mois dificiles, le chômage, la faim, le froid... vous connaissez ? Revenez sur
terre,réduisez votre voilure ça soulagera nos impôts car le seul soulagement que vous nous apportez c'est celui du porte-monnaie.


Julien Freyburger 21/12/2010 09:57



Loin de moi l'idée de défendre une "caste" ! Il y a dans votre commentaire beaucoup de colère à peine rentrée mais aussi une grande méconnaissance du monde des élus. Des dizaines de milliers
d'élus locaux s'investissent au service de la collectivité sans percevoir aucun avantage, parmi lesquels beaucoup de personnes qui rencontrent les mêmes difficultés qu'une partie de la
population. C'est un peu facile de tomber dans la critique systématique, sans nuance et sans réelle connaissance de ce qu'est la vie d'un grand nombre de "politiques", pour reprendre votre
expression. Je ne veux pas faire dans le misérabilisme, pas du tout, mais permettez-moi de vous conseiller de regarder les choses d'un peu plus près.



Gennaro 03/12/2010 23:13


Ne soyons pas naïfs.... si les banques perdent de l'argent dans cette ridicule opération, cela nous sera re-facturé d'une façon ou d'une autre !!
Sans compter que cette opération ne concerne que, à mon avis:
- ceux qui n'ont jamais de découvert en fin de mois (dans le cas contraire, je ne suis pas sûrs qu'ils tentent les agios...)
- ceux qui n'ont pas d'emprunt (si vous avez des emprunts en cours, ne tentez pas le diable, vous pourrez un jour avoir besoin de votre banque )

En bref, on va dire que ça cible quand même une population à tendance plutôt aisée (sans généraliser), comme M. CANTONA, par exemple !


Julien Freyburger 04/12/2010 08:15



Tout à fait d'accord. Question de "point de vue"... et je partage le tien !