"Georges" a un siècle !

Publié le par Julien Freyburger

LycéeGeorgesdelaTour

 

Samedi matin, j'étais de retour au lycée après quelques années (déjà...) d'abstinence. Aucune obligation formelle ne m'y a conduit si ce n'est le plaisir de souhaiter un "joyeux anniversaire" à ce vieux monsieur qu'est le Lycée Georges de La Tour.

 

J'ai usé mes pantalons sur les chaises de l'honorable institution pendant trois années, de la classe de seconde jusqu'au baccalauréat. A dire vrai, j'ai aussi "usé" certains de mes enseignants par mes prises de position guère éloignées de la vie politique et par un manque d'engouement pour l'une ou l'autre matière, tout particulièrement les sciences physiques... Je passais le plus clair de mon temps, à l'occasion des devoirs sur table, à reformuler les sujets de mon professeur, très compréhensif, plus enjoué que j'étais à améliorer les énoncés plutôt qu'à me pencher sur certaines formules, celles-ci m'ayant souvent plongé dans un océan de perplexité !

 

Quel plaisir de revoir "mes" professeurs - ils m'ont tant apporté - qui, pour certains d'entre eux, n'hésitent pas à moquer gentiment la solidité de mes convictions, jamais démentie depuis toutes ces années. D'autres, dont la proximité philosophique est plus grande, m'ont encouragé à persévérer, n'hésitant pas à me prodiguer certains conseils.

 

Des visages connus, d'autres moins, ont rehaussé cette belle manifestation, à commencer par les habitués de ces murs centenaires : outre le corps enseignant, l'administration du lycée était bien représentée, à sa tête Madame le Proviseur qui a mené cette célébration d'une main de maître. Bon anniversaire et bon début de siècle à Georges de La Tour !

Commenter cet article