Communiqué - Hollande à Florange : un déplacement inutile pour l’avenir du site

Publié le par Julien Freyburger

Un candidat à la présidentielle sur le site de Florange, rien d’étonnant à cela ! Chaque Lorrain, chaque Français se sent lui aussi profondément « solidaire » des salariés d’ArcelorMittal et des entreprises sous-traitantes.

 

Ce n’est pas le principe de cette visite inopinée qui est critiquable mais l’annonce d’une proposition aussi futile qu’inutile. Penser que la loi pourrait imposer, d’une façon ou d’une autre, la reprise de hauts-fourneaux, relève de l’escroquerie intellectuelle. On ne décrète pas une telle opération, surtout si l’on est porteur d’un projet qui a pour caractéristiques principales d’alourdir le poids des dépenses publiques et de décourager les initiatives industrielles.

 

La vérité, tout le monde la connaît : l’avenir de Florange passera par le projet pionnier Ulcos de captage et de stockage de CO2 qui permettra de pérenniser l’activité sur le site. Voilà un sujet sur lequel il faut se battre sans relâche.

 

J’ai eu très récemment l’occasion d’aborder directement le sujet avec le Commissaire européen à l’Industrie et aux Entreprises Antonio TAJANI et Michel BARNIER, Commissaire européen au Marché intérieur et aux Services. La décision sur Ulcos nécessite un investissement au plus haut niveau de l’Etat et de l’Europe. C’est ce qui mobilise totalement le Président de la République Nicolas SARKOZY et le Gouvernement de François FILLON qui déploient des efforts très importants pour y parvenir.

Commenter cet article