ArcelorMittal : un mouvement positif ou quand les socialistes parlent, la majorité agit

Publié le par Julien Freyburger

L’annonce de 17 millions d’euros d’investissements sur le site de Florange (deux sur les hauts-fourneaux, sept sur la cokerie et huit pour le développement de nouveaux produits) révèle un mouvement positif.

 

Cette information démontre que le site de Florange est stratégique pour le groupe. Contrairement aux réserves justifiées qui ont pu être émises, Florange-Hayange continuera de vivre et de produire. L’entretien des hauts-fourneaux est d’actualité et les projets sont au rendez-vous.

 

L’entretien des hauts-fourneaux permettra d’accueillir le projet Ulcos. A défaut de l’engagement des sommes nécessaires à cet entretien, c’est tout le projet de captage-stockage de CO2 qui aurait été compromis.

 

Le Président de la République, Nicolas Sarkozy, et le Gouvernement se dépensent sans compter pour favoriser la reprise de l’activité. C’est un travail concret qui est à l’origine de ce mouvement positif confirmé par le groupe ArcelorMittal.

 

On est loin des propos de tribune sans lendemain des élus et candidats socialistes qui, en dehors de vagues incantations, ne proposent rien. C’est à croire qu’ils veulent faire leur beurre électoral sur le dos des salariés.

Commenter cet article