Absence de vision

Publié le par Julien Freyburger

Le récent déplacement de François Hollande à Dijon s'est traduit par un fiasco politique et médiatique. Au-delà de la défiance que lui ont manifesté bon nombre de Dijonnais, c'est l'absence de message fort et, pour tout dire, de vision de la France, qui est relevée et critiquée.


Dans un contexte très tendu pour notre économie et pour l'emploi, n'est-on pas en droit d'attendre autre chose de la part de nos gouvernants que des initiatives souvent malheureuses qui défrayent la chronique ? Un ministre du redressement (ou de l'effondrement) productif qui règle des comptes avec la famille Peugeot, un lobby prétendument écologiste qui tire à boulets rouges sur le diesel sans tenir compte des progrès techniques majeurs accomplis en France, une ministre de la Culture qui se met à réclamer la parité dans les meurtres des séries télé... et la liste est loin, très loin, d'être exhaustive.


Nous le constaterons en 2013 : jamais les impôts et charges des particuliers et des entreprises n'auront été aussi élevés. Cette saignée fiscale, qui fait office de religion gouvernementale, entraînera certes des rentrées immédiates. Mais ce sera autant d'argent en moins injecté dans l'économie, l'emploi, la consommation... jusqu'au jour où les Français ne pourront plus contribuer.


Nos gouvernants, militants du "changement maintenant", souffrent plus que jamais de cécité. Il est urgent de consulter.

Publié dans En France et Ailleurs

Commenter cet article