Hénin-Beaumont : tirer les leçons d'un désastre

Publié le par Julien Freyburger

Les élections municipales partielles d'Hénin-Beaumont, dans le Pas-de-Calais, ne sont à mon humble avis ni un test national ni un rendez-vous majeur. Elles concernent avant tout les habitants de ce chef-lieu de canton éprouvés par des comportements politiques et personnels irresponsables.

Cette consultation électorale doit malgré tout être source d'enseignements. Lesquels et pourquoi ?

Tout d'abord, la conduite pour le moins choquante et semble-t-il délictuelle d'un maire sortant peut avoir un effet ravageur sur l'état d'esprit de ses concitoyens qui ne peuvent l'accepter.

Ensuite, les querelles de chapelles font le lit des extrémistes de tous poils.

Enfin, quand le ciel semble vous tomber sur la tête et alors que les formations politiques républicaines se révèlent incapables d'apporter des éléments de réponse à une population désemparée, le front national en profite pleinement.

Si je ne partage ni les idées de ce parti qui s'est d'ailleurs révélé totalement incapable de gérer une collectivité territoriale ni la ligne de conduite de ses dirigeants qui "surfent" sur le malheur de Français, je comprends toutefois que des électeurs se résolvent à voter pour lui.

La faute ne repose nullement sur ces administrés bien plus désespérés et déçus que militants. Elle est tout entière imputable à des édiles incapables d'entendre et de comprendre leurs concitoyens.

Malgré le caractère très local de cette consultation dû à une histoire et à un contexte particuliers, méfions-nous tout de même ! Certains comportements irresponsables d'élus et de décideurs peu scrupuleux et cédant à la facilité, quitte à raconter et à faire n'importe quoi, peuvent entraîner des conséquences similaires.

D'où l'intérêt pour tous que le débat démocratique puisse s'exprimer pleinement, sans être bridé par des artifices juridico-politiques de peu de valeur.

Publié dans En France et Ailleurs

Commenter cet article