Rencontre avec Chantal Jouanno

Publié le par Julien Freyburger

Il y a quelques jours, au cours d'une réunion organisée conjointement par l'ancien ministre de l'Environnement Serge Lepeltier et François Grosdidier, député de la Moselle, respectivement président et secrétaire général de Valeur Ecologie, le pôle écologiste de la majorité, j'ai eu l'occasion de rencontrer Chantal Jouanno, Secrétaire d'Etat chargée de l'Ecologie, en son ministère.

J'ai pu ainsi faire plus ample connaissance avec une personne intelligente, pétillante et très investie dans sa mission. On pourrait ajouter qu'elle s'évertue à présenter et expliquer des sujets souvent complexes avec clarté et pédagogie. Ne dit-on pas que "ce qui se conçoit bien s'énonce clairement" ?

Cette rencontre eut aussi pour rôle de confirmer aux différents participants - en particulier plusieurs parlementaires courageux qui n'hésitent pas à faire abstraction de l'activisme de certains groupes de pression pour défendre leurs convictions - toute la prégnance des thèmes écologiques aux yeux des personnes qui en ont la charge au sein de l'exécutif.


La difficile conjoncture économique ne doit en effet pas relayer au second plan des questions aussi essentielles, entre autres, que l'eau, les gaz à effet de serre ou la préservation des ressources naturelles.

N'oublions pas qu'au-delà d'une actualité qui se veut presque toujours brûlante, les générations qui nous succéderont sauront elles aussi, à leur manière et à juste titre, user de leur "droit d'inventaire".

Publié dans En France et Ailleurs

Commenter cet article

hub 27/06/2009 15:11

Bonjour,
Vous ne pourrez donc qu'être sensible à cette information (je précise qu'elle ne vise nullement

Un projet de centrale électrique au gaz est actuellement en discussion pour une implantation à Hambach en Moselle (près de Sarreguemines) par Direct Energie. Ce projet, s'il devait voir le jour, aurait des conséquences sur l’environnement et la santé des habitants de la région. En effet, une telle centrale (composée de 2 cheminées de 56m de haut et de 7m de diamètres et de 2 cheminées auxiliaires de 1m de diamètre) rejette notamment (d’après le dossier technique fourni par Direct Energie) :
# 2.800.000 m3/heure de fumées à 98° (2700 tonnes/heure)
# 1.920 tonnes/an de NO2
# 3.264 tonnes de CO
# 384 tonnes/an de SO2
# 2.604.640 tonnes/an de CO2
# Des COV (Composés organiques volatils) et des HAP (Hydrocarbures aromatiques polycycliques) reconnus comme hautement toxiques et cancérigènes.
Outre ces rejets dans l’air, la centrale va prélever 1100 m3/heure d'eau dans la Sarre, en rejetant une partie chargée de phosphore, sulfate, nitrate, nitrites, etc ...

Certes, dans le contexte actuel de crise, il serait bien venu de dynamiser l’économie de la région, sévèrement touchée par des restructurations. Se dire que cette centrale va créer de l'emploi et que les habitants pourraient bien faire un effort et fermer un œil sur les impacts environnementaux. Des élus parlent bien d’une 100aine d’emplois. Mais en « grattant » un peu on découvre une quarantaine d’emplois directs, sans doutes à mi-temps puisque le budget prévisionnel ne permet de rémunérer que 22 personnes au SMIC ...

Ce qui est également très étonnant, c’est la relation qu’entretien Direct Energie, qui se dit « alternatif » (alternatif au fournisseur EDF bien entendu, et non à l’utilisation de ressources fossiles), avec ses parties prenantes. Informations très elliptiques fournies en amont aux décideurs locaux, manque de transparence, absence de concertation avec les riverais, jeu sur les mots (installation classée ICPE qui « s’inscrit dans le Grenelle de l’environnement ») ...

Il faut en effet savoir que la durée de l’enquête publique est très courte (fin le 10 juillet). Les habitants de la région se sont très fortement mobilisés et, après une série de réunions publiques, une manifestation a rassemblé entre 800 et 1000 personnes jeudi dernier à Sarreguemines, ce qui est, je crois, du jamais vu dans cette ville !

Est-ce suffisant pour obtenir un report de la date de clôture de l’enquête publique afin de pouvoir diligenter une expertise indépendante, permettant de prendre une décision en toute connaissance de cause ? Il ne s'agit en effet pas d'être contre ce projet par principe.

Plus d’informations, ainsi qu’une pétition, sur le blog créé par les habitants : http://www.iblogyou.fr/centraleelectriquehambach

Julien Freyburger 30/06/2009 17:43


Merci de votre message dont je n'avais pas eu écho du contenu.
Les données que vous fournissez sont en effet inquiétantes.
Et pourtant, l'annonce de ce projet avait suscité un espoir en cette période difficile...
A l'instar des habitants, je vais m'y intéresser en collectant des informations à ce sujet.
Cordialement.