Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

L’UMP n’a pas vocation à se rapprocher de l’extrême-droite.

Publié le par Julien Freyburger

Une fois encore, un sénateur non inscrit de la Moselle s’est singularisé en appelant à un rapprochement entre la droite républicaine et l’extrême-droite, autrement dit entre l’UMP et le FN.

 

Non seulement cette position est contraire aux valeurs portées par l’UMP mais, si elle voyait le jour, serait synonyme d’un échec moral et politique.

 

Echec moral parce que les idées du Front national ne correspondent pas aux attentes de la France et des Français qui n’ont nullement besoin de se fermer au monde et de se replier sur des concepts étriqués qui prospèrent uniquement sur le terreau de la peur et des difficultés.

 

Echec politique parce que l’UMP n’a rien à gagner à subir une quelconque pression frontiste dans la mesure où cela ne ferait que rendre plus audibles et crédibles les tenants de l’extrême-droite. Les électeurs de la droite et du centre, dans leur grande majorité, ne pardonneraient pas un tel rapprochement en tous points contre-productif.

 

Ce n’est pas un hasard si une telle proposition émane d’un sénateur non inscrit et isolé qui ne doit sa survie politique qu’à une base électorale extraordinairement favorable et à un activisme qui dissimule de plus en plus mal l’absence de vrais résultats au service de la collectivité.

 

A l’instar de nombreux jeunes élus et militants, je n’ai aucune envie de suivre l’exemple en cause aujourd’hui. Ce n’est pas ma conception de la politique ni celle défendue par François Fillon et Jean-François Copé qui ne prêteront aucune attention aux élucubrations fantasques d’un élu qui n’a jamais vraiment quitté le tournant des années 70/80.

Publié dans En France et Ailleurs

Partager cet article

Lancement de "La boîte à idées" Moselle

Publié le par Julien Freyburger

LogoBAI 2

 

 

Congrès de l’UMP : lancement de la motion « La boîte à idées » en Moselle


Un groupe de jeunes militants de l’UMP parrainés par 18 « poids lourds » du parti, ont déposé une motion dans le cadre du Congrès de l’UMP, pour porter une voix de renouveau, unitaire et militante : une motion « anti-divisions ».

 

Mardi 23 octobre, Julien FREYBURGER, chef de file de l’UMP dans la 1ère circonscription de la Moselle et candidat aux législatives 2012, conseiller municipal de Maizières-lès-Metz, et Gerwin WEBER, responsable « Jeunes » de la motion en Moselle et vice-président de l’UMP Sciences Po, lancent officiellement la campagne de la motion « La boîte à idées » en Moselle.

 

« La boîte à idées » est l’une des 6 motions (ou « Mouvements ») à se présenter au Congrès de l’UMP du 18 novembre prochain.

 

Cette motion est présentée par un groupe de jeunes cadres et militants de l’UMP qui veulent faire entendre une voix à la fois unitaire, qui ne se reconnaît pas dans les anciens clivages, et militante, en faisant des propositions concrètes pour rénover le parti.

 

Il s’agit également de faire entendre la voix d’un groupe qui veut incarner le renouvellement des générations à droite, au travers d’une manière radicalement nouvelle de penser et de faire de la politique : plus collective, plus loyale, plus humble, plus exigeante.

 

La déclaration de principe de « La boîte à idées » est parrainée par 18 parlementaires, reconnus pour leur travail et leur sérieux, dont la voix compte au sein de notre famille politique.

 

Parmi eux : Benoist Apparu (député de la Marne), Olivier Carré (député du Loiret), Gilles Carrez (député du Val-de-Marne et Président de la Commission des Finances de l’Assemblée nationale), François Cornut-Gentille (député de la Haute-Marne), Arnaud Danjean (député européen), Hervé Gaymard (député et Président du Conseil général de Savoie), Bruno Le Maire (député de l’Eure), Jacques Pélissard (député du Jura et Président de l’Association des Maires de France), ou encore Edouard Philippe (député de Seine-Maritime et Maire du Havre).

 

Publié dans En France et Ailleurs

Partager cet article