Pour les élus locaux, c'est la "quadrature du cercle"

Publié le par Julien Freyburger

Après avoir augmenté les impôts et taxes pesant sur les particuliers et les entreprises de plus de 90 milliards d'euros, le Gouvernement réduit de manière drastique les dotations aux Collectivités territoriales. Pour la Ville de Maizières-lès-Metz, cela représente une baisse de près d'un million d'euros sur 1,3 million... le tout, sur trois exercices budgétaires.

Pour autant, il nous faut rester offensifs, faute de quoi la situation de nos entreprises - et donc de l'emploi - continuera durablement à se dégrader. J'ai essayé de traduire ce défi qui s'apparente à la "quadrature du cercle" dans mon dernier édito municipal.

Lors des dernières échéances électorales, vous m'avez accordé une double marque de confiance. Confiance dans ma capacité à défendre notre territoire et notamment Maizières-lès-Metz au sein de l'Assemblée départementale et une confiance renouvelée à l'égard de la Municipalité que j'ai l'honneur de conduire depuis une année.

Plus qu'une simple satisfaction du travail déjà accompli, c'est un encouragement formidable à faire toujours plus et mieux au bénéfice de tous. Un mandat électoral n'est pas un but, il est un moyen pour faire bouger les choses. Nos compatriotes attendent des élus le respect de leur parole et qu'ils se retroussent les manches.

Nous nous étions engagés à ne pas augmenter les taux des impôts locaux pour les Maizièrois. Parole tenue ! C'est un effort financier considérable à une époque où le Gouvernement étrangle nos Collectivités, contraintes pour beaucoup d'entre elles à trouver de nouvelles ressources, non pas pour en faire plus, mais pour ne pas en faire moins...

A Maizières-lès-Metz, la Majorité municipale a fait le choix de voter un budget de combat.

Combat sur le front de l'investissement et de l'amélioration de notre qualité de vie. Les projets structurants pour notre commune sont nombreux : maison de santé pluridisciplinaire, parking qualitatif au centre-ville, maison d’assistantes maternelles, réhabilitation de la Maison des Sœurs, isolation des bâtiments publics dont les écoles, réflexion sur la création d’un groupe scolaire au Val Maidera, aménagement et rénovation des cheminements piétonniers…

Combat sur le front de la solidarité et de l'emploi. Nous avons conforté les moyens des structures qui ont vocation à mettre le pied à l'étrier à nos jeunes et aux personnes en situation de grande difficulté.

Combat pour la sécurité de tous. Comme nous l'avions promis, les effectifs de la police municipale et des accompagnatrices scolaires dans les bus ont été renforcés, la mise en place de la vidéo-protection de l’espace public a été votée, nous avons rétabli l’éclairage public et nous réalisons la sécurisation de nos rues.

Combat pour le « vivre ensemble ». Nous maintenons notre effort à destination de nos associations, de nos écoles et nous maintenons ou baissons les tarifs communaux aux Maizièrois, ajustant ceux des usagers extérieurs.

Vous le constatez au quotidien, Maizières-lès-Metz reprend des couleurs grâce à l'investissement des élus et des services de la Ville. Chacun peut le mesurer en se promenant dans nos rues.

Dans cette période compliquée, à tous les niveaux, vous pouvez compter sur notre ferme détermination à envisager l'avenir avec force et confiance, en mobilisant tous les leviers possibles.

Commenter cet article